You are here
USA : Ex Président sort de ses réserves – Obama appelle les Américains à la révolte Breaking News 

USA : Ex Président sort de ses réserves – Obama appelle les Américains à la révolte

 2,091 total views,  3 views today

Barack O. est redevenu l’agit-prop qu’il a été, formé par son maître radical, Saul Alinsky.

L’ancien président Barack O.– c’est du jamais vu– vient de prendre la parole pour inciter les Américains au soulèvement après avoir attaqué le Président des Etats-Unis.

Lundi, il a encouragé, par l’intermédiaire de son porte-parole, les Américains à publiquement protester contre la décision du président Donald Trump d’interdire aux citoyens de sept pays musulmans, pendant 90 jours, l’accès aux Etats-Unis.

Il a déclaré : «… Obama désapprouve fondamentalement la discrimination d’individus en raison de leur foi ou de leur religion.»

O. sait que 48 pays musulmans ne sont pas touchés par l’interdiction, soit 92% des musulmans du monde. Il sait que ni les musulmans anglais, canadiens ou belges ont été interdits d’entrée sur le sol américain.

O. le sait, et il a menti.

Il a amené une décision sécuritaire sur le terrain de l’islamophobie et du racisme. C’est une spécialité de l’agit-prop.

Qu’un média anti-Trump comme le Washington Post fasse cela est assez dégoûtant, mais sa puissance de nuisance est limitée. Venant du président sortant, son devoir de dire la vérité est aussi essentiel que son influence est immense, et il ne devrait pas s’engager dans le chemin des Fake News que tous nous détestons, et dont les conséquences sont imprévisibles– ou prévisibles selon la façon dont on veut le voir.

Aucun président depuis 1908 n’avait critiqué les actions de son prédécesseur, seul un idéologue pouvait rompre cette tradition de respect pour le poste et pour l’unité du peuple américaine.

Personne, même à gauche, ne conteste que les divisions raciales étaient bien moindres lorsque O. est arrivé au pouvoir en 2008 qu’à sa sortie huit ans plus tard, alors que, métis lui-même, il était dans la meilleure position pour ressouder et panser les anciennes mais réelles blessures du racisme. Il ne l’a pas fait car un activiste de gauche a besoin d’une base meurtrie, discriminée, haïe, défavorisée, pour avancer ses idées, et si elle ne l’est pas assez, il la fabriquera.

O. avait lui-même interdit aux Irakiens d’entrer aux Etats-Unis, lorsque les services de sécurités attrapèrent deux jihadistes d’al-Qaïda qui avaient reçu des visas de réfugiés, et personne n’avait contesté sa décision.

«Obama sera la voix de la dissidence…» a déclaré Douglas Brinkley, un professeur d’histoire à la Rice University. «Il est évident que Barack Obama ne pouvait pas rester silencieux sur cette interdiction d’immigrer.»

Et Obama n’est pas resté silencieux. La machine Obama – Soros a commencé son travail de « dissidence » : George Soros finance les manifestations «spontanées», Obama félicite les manifestants et conçoit les prochaines émeutes.

«Obama est enchanté par le niveau d’engagement des communautés partout dans le pays,» a déclaré son porte-parole à propos des manifestations du week-end dernier dans les aéroports, ajoutant «Les citoyens exerçant leur droit constitutionnel à s’assembler, s’organiser, et faire en sorte que leur voix soit entendue par leurs élus, c’est exactement ce que nous espérons voir de la part des Américains lorsque nos valeurs sont en jeu.»

Les réactions

  • En réponse, des anarchistes de Seattle ont défilé dans les rues, et une activiste à leur tête, institutrice dans une maternelle, a été filmée en train d’appeler à tuer le Président, et à exiger que «les blancs quittent le pouvoir pour le donner aux noirs».

 

«Vous les blancs, donnez-nous votre saloperie d’argent, votre saloperie de maison, vos saloperies de propriétés, nous voulons tout le bordel […] et nous devons commencer à tuer des gens. Pour commencer, nous devons commencer à tuer le président, la Maison-Blanche. La Maison-Blanche [le président] doit crever. La Maison-Blanche, votre putain de Maison-Blanche, vos putain de présidents [blancs], ils doivent se tirer ! Fuck la Maison-Blanche.»

 

  • A Chicago, les musulmans ont défilé en chantant : «mort à Israël, mort à l’Amérique, libérez la Palestine !»

 

 

  • Enfin, la procureur générale par intérim du Département d’Etat –l’équivalent du ministre de la Justice– nommée par Obama en 2015, a désobéi aux ordres du Président (un acte d’une gravité sans précédent, mais qu’un politicien de gauche peut faire sans craindre les réactions de la presse, parce que toute action d’une personne de gauche est présupposée dictée par le bien). Elle a donné instruction au département de la Justice de ne pas défendre l’interdiction de voyage décrétée par Trump. Et tout laisse croire, vu son profil de second couteau, qu’elle a agi après en avoir reçu la demande– ou l’ordre– de Barack O. lui-même.

 

Le Président Trump l’a immédiatement licenciée– du jamais vu depuis Nixon qui par contre l’avait fait dans des conditions illégitimes autour du Watergate, et certains médias plus malhonnêtes que d’autres se sont empressés de faire l’amalgame.

Trump a appuyé sa décision en expliquant que la procureur générale Sally Yates a trahi son poste et le peuple américain, et il a nommé Dana Boente en remplacement, qui a tout de suite fait son devoir de ministre par intérim.

Les analystes les plus attentifs, constatant que 57% des Américains approuvent la décision de Trump (1), et que seulement 33% y sont hostiles, ont compris que les manifestations des derniers jours renforcent la présidence de Trump au lieu de l’affaiblir, car elles sont largement regardées comme une opposition systématique à tout ce que décide Trump– alors qu’il applique fidèlement le programme pour lequel il a été élu– et commencent à perdre toute crédibilité.

Les quatre ans qui s’annoncent promettent, de ce côté de l’Atlantique, d’être Rock n’ Roll ! Je m’en réjouis d’avance.

En pensant à Guy Millière qui disait sa joie d’avoir immigré l’année de l’élection de Donald Trump, je songe aux Français coincés de tous les côtés dans leur choix de candidats à la présidentielle – sauf les islamo-gauchistes et le FN évidemment.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources : https://t.co/Yyh9BLTu5m

 

 

newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment