You are here
La nouvelle lune est un sabbat biblique, un jour d’adoration et un jour de repos aux yeux du Créateur Breaking News 

La nouvelle lune est un sabbat biblique, un jour d’adoration et un jour de repos aux yeux du Créateur

122,889 total views, 12 views today

La Bible

Comme le sabbat la nouvelle lune est bien un jour d’adoration

Note : Des millions de chrétiens dans le monde ne connaissent pas le vrai calendrier biblique et se basent le plus souvent sous l’observation (de la modification du calendrier biblique que proposent les païens) du calendrier Julien ou Gréco-romain (éducation religieuse Papale, romaine & protestante depuis des décennies)  ainsi ne comprennent pas le vrai sens des ordonnances, des préceptes du calendrier Biblique de la création et ses commandements. Le Sabbat n’est pas une question d’un NOM d’un jour, mais bien une question Lunaire et de phase Lunaire qui marque le temps par semaine de 7 jours.

Quels sont les rôles de la lune?

1) Réfléchir la lumière du soleil pendant la nuit.

Genèse 1:16-17 “Dieu fit ainsi les deux principales sources de lumière : la grande, le soleil, pour présider au jour, et la petite, la lune, pour présider à la nuit ; et il ajouta les étoiles. Il les plaça dans le ciel pour éclairer la terre,”
Genèse 1:14 “Dieu dit encore : Qu’il y ait des lumières dans le ciel pour séparer le jour de la nuit ; qu’elles servent à déterminer les fêtes, ainsi que les jours et les années du calendrier ;”

2) Marquer le temps et déterminer le calendrier biblique.

Psaumes 104:19

“Il a fait la lune pour marquer les temps ; Le soleil sait quand il doit se coucher.”
Le calendrier biblique est basé sur le cycle de la lune, le jour de la nouvelle lune étant le début du mois.

Tandis que le soleil sert à marquer les années, en effet le soleil divise l’ année en deux saison l’été et l’hiver, les equinoxes marquant le début de chacune d’elle.

Genèse 8:22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l‘été et l‘hiver, le jour et la nuit ne cesseront point.

Psaumes 74:17 Tu as fixé toutes les limites de la terre, Tu as établi l‘été et l‘hiver.

De quand date le calendrier biblique?

Genèse 1:14 Dieu dit : « Que des lumières dans le ciel séparent le jour et la nuit ! Elles marqueront les fêtes, les jours et les années.

Genèse 8:13 “L’an six cent un, le premier mois, le premier jour du mois, les eaux avaient séché sur la terre. Noé ôta la couverture de l’arche : il regarda, et voici, la surface de la terre avait séché.”

Genèse 7:11 L’année où Noé a 600 ans, le deuxième mois, le 17 du mois, toutes les sources de l’océan immense situé sous la terre jaillissent, et les fenêtres du ciel s’ouvrent toutes grandes.

Genèse 8:5 L’eau baisse jusqu’au dixième mois. Le premier jour de ce mois, on voit apparaître les sommets des montagnes.

Genèse 8:13 Quand Noé a 601 ans, le premier jour du premier mois, il n’y a plus d’eau sur la terre. Noé enlève le toit du bateau

Aggée 1:1 L’an deux du règne de Darius, le sixième mois, le premier jour du mois, la parole du SEIGNEUR fut adressée par l’intermédiaire d’Aggée, le prophète, à Zorobabel, fils de Shaltiel, le gouverneur de Juda, et à Josué, fils de Yehosadaq, le grand prêtre :

La nouvelle lune est-elle un jour de repos?

2 Rois 4:23 “Et il dit : Pourquoi veux–tu aller aujourd’hui vers lui ? Ce n’est ni nouvelle lune ni sabbat. Elle répondit : Tout va bien.”

Amos 8:5 “Vous dites : Quand la nouvelle lune sera–t–elle passée, Afin que nous vendions du blé ? Quand finira le sabbat, afin que nous ouvrions les greniers ? Nous diminuerons l’épha, nous augmenterons le prix, Nous falsifierons les balances pour tromper ;”

Psaumes 81:3-4 Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, au temps fixé, au jour de notre fête ; Car c’est un statut pour Israël, une ordonnance du Dieu de Jacob,

La nouvelle lune est-elle une fête?

Osée 2:1 Je mettrai fin à ses réjouissances, à ses pèlerinages, à ses fêtes de nouvelle lune, à ses sabbats et autres cérémonies.

Psaumes 81:3-4 Sonnez de la trompette à la nouvelle lune, au temps fixé, au jour de notre fête ; Car c’est un statut pour Israël, une ordonnance du Dieu de Jacob,

Esaïe 1:13 Arrêtez de m’apporter des offrandes qui ne servent à rien ! La fumée, je l’ai en horreur. Vous fêtez la nouvelle lune et le sabbat, vous organisez de grands rassemblements, et en même temps, vous commettez le mal. Je ne peux plus supporter cela.

Le roi David l’observait-il?

1 Samuel 20:5 “Et David lui répondit : Voici, c’est demain la nouvelle lune, et je devrais m’asseoir avec le roi pour manger ; laisse–moi aller, et je me cacherai dans les champs jusqu’au soir du troisième jour.”

1Samuel 20:18 “Jonathan lui dit : C’est demain la nouvelle lune ; on remarquera ton absence, car ta place sera vide.”

1 Samuel 20:24 “David se cacha dans les champs. C’était la nouvelle lune, et le roi prit place au festin pour manger.”

Y avait-il des offrandes spéciales pour ce jour?

Nombres 10:10 Dans vos jours de joie, dans vos fêtes, et à vos nouvelles lunes, vous sonnerez des trompettes, en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d’actions de grâces, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu. Je suis l’Eternel, votre Dieu

Nombres 28:11« Chaque mois, le premier jour du mois, voici ce que vous m’offrirez en sacrifice complet, à moi, le SEIGNEUR : deux taureaux, un bélier, sept agneaux d’un an, tous sans défaut

2Chroniques 31:3 Le roi donne une partie de ses biens pour payer les sacrifices complets du matin et du soir, ceux qui sont offerts le jour du sabbat, le jour de la nouvelle lune et pendant les autres fêtes, comme la loi du SEIGNEUR le demande.

Néhémie 10:33 Ce don servira à payer les pains offerts à Dieu, les sacrifices complets et les offrandes tirées de la terre présentées chaque jour. Il servira aussi à payer les sacrifices offerts le jour du sabbat, le jour de la nouvelle lune ou les autres jours de fête. Il servira encore à payer les autres offrandes consacrées à Dieu et les sacrifices offerts par les Israélites pour recevoir le pardon des péchés. Enfin, ce don servira aux travaux d’entretien du temple de notre Dieu.

Ezékiel 46:6 “Le jour de la nouvelle lune, il offrira un jeune taureau sans défaut, six agneaux et un bélier qui seront sans défaut ;”

Paul reconnaissait-il cette fête?

Colossiens 2:16 “Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats :”

Quel calendrier sera en vigueur quand Jésus régnera sur la terre?

Esaïe 66:23 “A chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, Toute chair viendra m’adorer, dit l’Eternel.”

Ezékiel 46:1 “Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : La porte du parvis intérieur, du côté de l’orient, restera fermée les six jours ouvrables ; mais elle sera ouverte le jour du sabbat, elle sera aussi ouverte le jour de la nouvelle lune.”

Ezékiel 46:3 “Le peuple du pays adorera l’Eternel à l’entrée de cette porte, aux jours de sabbat et aux nouvelles lunes.”

Dans la version Torahnique en hébreux ancien voici l’expression

Esaïe / Yesha`yah 66:23  Et ainsi viendra à chaque début (Commencement ou encore tête) de mois une nouvelle lune jusqu’à l’autre, et à chaque 7ème jour un Sabbat à l’autre, toute chair viendra s’humilier devant ma face, a dit Adonaï Elohim YHWH.

Les 7ème jours font références à chaque phase Lunaire est = à  quatre phases de Lune de 7 jours.

https://media.worldslastchance.com/images/2015/09/17/19737/luni-solar-calendar-french.png

Sur un calendrier où le cycle hebdomadaire se renouvelle chaque mois, les jours de la semaine se retrouvent toujours sur les mêmes dates du calendrier. Lorsque le cycle hebdomadaire redémarre à la Nouvelle Lune, le septième jour de chaque semaine a toujours lieu au 8e, 15e, 22e et 29e jour du mois.

Les Écritures confirment ce format de calendrier. Il est significatif qu’à chaque fois qu’une date de Sabbat du septième jour est donnée dans l’Écriture, soit directement ou contextuellement, celle-ci se trouve être toujours un 8e, 15e, 22e ou 29e jour du mois. Cela confirme que le calendrier Biblique utilise un mois lunaire dans lequel les jours de la semaine tombent toujours sur les mêmes dates du mois. (Tout cela, en calculant  les jours au lendemain du début de la Nouvelle Lune  « Commencement ou encore tête » du mois).

Comme le sabbat la nouvelle lune est bien un jour d’adoration

La Bible

LE CALENDRIER BIBLIQUE DIGITAL LUNI-SOLAIRE MONDIAL

consultez en ligne <<<<<<<>>>>>>>

Les Juifs & le Sabbath

Même le Peuple Juif est aveugle depuis la destruction du temple de Jérusalem, et  ayant plus de repère du vrai temps du sabbat

La vérité sur le sabbat & le Calendrier Biblique

https://media.worldslastchance.com/images/2015/11/05/20125/north-pole.jpgLa nouvelle année du calendrier luni-solaire commence au printemps, qui est à mi-course entre les extrêmes que sont l’été et l’hiver, même dans les régions arctiques.

Une fois que les principes astronomiques de calcul du calendrier luni-solaire sont compris, le calendrier pour une année peut être calculé à partir de la Nouvelle Lune du premier mois au Printemps.

Puisque les mois lunaires ont une durée de 29,5 jours, on peut calculer en moyenne un mois sur deux comme étant un mois de 30 jours, les autres mois étant de 29 jours. C’est probablement ainsi que procédaient les premiers Chrétiens quand ils furent forcés de se cacher dans les catacombes ou étaient réduits en esclavage dans les mines et incapables de voir le ciel.

Parce que la Nouvelle Lune peut être calculée avec une grande précision, l’adoration par le calendrier luni-solaire dans les régions arctiques n’est pas non plus un problème. De façon similaire à ce qu’un observateur du Samedi fait avec le Calendrier Grégorien, une personne peut sanctifier le temps depuis son lever au matin, jusqu’à son coucher au soir.

Le calendrier de la Création est le calendrier le plus convivial qui existe et peut être utilisé avec précision par tous, indépendamment de l’endroit où nous vivons.

OBJECTION : « Le Talmud juif ne soutient manifestement pas le Sabbat lunaire. Il mentionne quelles sont les prières à dire ‘Si une Nouvelle Lune tombe sur un Sabbat’ et a des instructions spéciales pour la Pâque, ‘Si le seizième jour tombe sur le Sabbat.’ Ces déclarations n’auraient pu être énoncées si, en fait, les Juifs adoraient un jour de Sabbat lunaire car, selon le calendrier lunaire, ni les Nouvelles Lunes, ni le 16e du mois ne peut tomber sur un Sabbat hebdomadaire. »

RÉPONSE: Le Talmud a été écrit après la destruction de Jérusalem en l’an 70. Bien que certains éléments puissent refléter fidèlement la vérité biblique, tels points ne peuvent seulement être établis qu’en les comparant avec d’autres preuves Scripturaires.

Pendant la vie du Sauveur sur la terre, les Israélites utilisaient encore le calendrier initial. Le grand prêtre, qui était toujours de la classe dirigeante Sadducéenne, était le responsable pour déclarer quand un nouveau mois commençait. Les Pharisiens, dont les « traditions humaines » ont été si énergiquement dénoncées par le Sauveur, ne contrôlaient PAS le calendrier.

Ceci est un point extrêmement important parce que le calendrier utilisé par les Juifs aujourd’hui pour calculer leurs fêtes est une altération corrompue du calendrier original. Il a été conçu par les Pharisiens et ils ont justifié ce changement par leurs traditions orales.

https://media.worldslastchance.com/images/2015/11/05/20125/Sabbath4.jpg

Avec la destruction du Temple (an 70) les Sadducéens disparurent complètement, laissant le règlement de toutes les affaires juives dans la mains des Pharisiens. Désormais, la vie juive était réglementée par les Pharisiens; toute l’histoire du Judaïsme a été reconstruite à partir du point de vue pharisaïque, et un nouvel aspect a été donné au Sanhédrin du passé. Une nouvelle chaîne de traditions a supplanté l’ancienne tradition sacerdotale (Abot 1: 1). Le Pharisaïsme a façonné le caractère du Judaïsme, ainsi que la vie et la pensée des Juifs pour tout l’avenir. ( » Les Pharisiens », L’Encyclopédie juive, Vol. 9, [éd. 1901 à 1906], P. 666.)

Utiliser le Talmud pour d’une manière ou d’une autre « prouver » l’erreur du calendrier luni-solaire, en réalité ne prouve rien. Tout ce que cela démontre est que les traditions des Pharisiens ont triomphé après que les Israélites aient rejeté leur Messie.

Le Pharisaïsme est devenu Talmudisme. . . [mais] l’ancien esprit Pharisien survit inchangé. Lorsqu’un Juif. . . étudie le Talmud, il répète en réalité les arguments utilisés dans les académies Palestiniennes.  . . . L’esprit de la doctrine des [Pharisiens] est resté fondamentalement vif. (Louis Finkelstein, Les Pharisiens: Le Fondement Sociologique de leur Foi, [Société de Publication Juive d’Amérique], Vol. 4, p. 1332.)

Les érudits Juifs modernes fondent leurs croyances sur le Talmud lequel, à son tour, vient directement de la doctrine des Pharisiens. Le Sauveur a cherché à libérer la loi divine et le Sabbat de ces « traditions des anciens. » Fonder sa croyance sur le Talmud revient à établir sa croyance sur les mêmes traditions que le Messie a rejeté.

OBJECTION : « Le mot ‘semaine’ vient du mot sept. De toute évidence, cela fait référence à un cycle répétitif de sept jours! De plus, le Samedi est le moment où les Juifs adorent! »

RÉPONSE: Le mot hébreu shabuwa signifie littéralement « groupe de sept » parce que la semaine hébraïque durait sept jours. Il a été traduit en français par « semaine ». Diverses cultures à travers le temps ont eu des semaines de longueurs différentes.

En différents endroits de l’Afrique, on avait des semaines de trois, quatre, cinq, six et huit jours, centrées autour des jours du marché. Au Congo, en effet, le mot signifiant « semaine » est le même que le mot signifiant « marché ».

Les Mayas du Yucatan avaient des cycles hebdomadaires de cinq jours. Les Muiscas d’Amérique du Sud (culture pré-colombienne) avaient une semaine de trois jours tandis que les Chibchas avaient une semaine de quatre jours.

Les Étrusques, nom français moderne donné à une civilisation de l’Italie antique dans la zone qui correspond à la Toscane, et les Romains avaient une semaine de huit jours, tandis que les Egyptiens et les Français de la Révolution avaient une semaine de 10 jours.

Rien, dans la définition du terme « shabuwa », cependant, ne se réfère au cycle de la semaine. Autrefois, tous les cycles hebdomadaires recommençaient à la Nouvelle Lune. Le fait que la semaine moderne soit un cycle hebdomadaire continu peut être attribué à une variété de facteurs, mais PAS au calendrier original de la Création.

Un érudit Juif, professeur à l’Université Rutgers, s’est exulté:

Un cycle continu de sept jours qui se poursuit tout au long de l’histoire, ne prêtant aucune attention que ce soit à la lune ou à ses phases, est une invention typiquement juive. De plus, la dissociation de la semaine de sept jours d’avec la nature a été l’une des plus importantes contributions du Judaïsme à la civilisation.  . . . il a facilité la mise en place de ce que Lewis Mumford a identifié comme « la périodicité mécanique », augmentant essentiellement la distance entre les êtres humains et la nature. Les quasi-semaines [semaines dont le cycle recommence avec la Nouvelle Lune] et les semaines [à cycle continu] représentent en fait deux modes d’organisation temporelle de la vie humaine fondamentalement distinctes, le premier impliquant une adaptation partielle à la nature, et le second soulignant une émancipation totale par rapport à celle-ci. L’invention de la semaine continue a été par conséquent l’une des plus importantes percées de l’être humain dans sa tentative de rompre avec la nature pour ne plus en être prisonnier et de créer un monde social qui lui est propre. (Eviatar Zerubavel, Le Cercle de Sept Jours: Histoire et la Signification de la Semaine, p.11)

Cette déclaration n’est rien d’autre qu’un aveu d’apostasie. Elle doit être comprise dans le contexte de l’aveu des Juifs reconnaissant le Judaïsme moderne comme le descendant spirituel des Pharisiens, dont les « traditions », « adaptations » et « prévarications » ont été dénoncées par le Sauveur.

OBJECTION : « Il est impossible de compter le jour de la Pentecôte sur le calendrier Luni-solaire. »

RÉPONSE: Au contraire, utiliser le calendrier luni-solaire est la seule façon de faire correctement le décompte de la Pentecôte car c’est uniquement en utilisant le calendrier Biblique que toutes les exigences pour calculer la Pentecôte peuvent être remplies.

Les Écritures fournissent trois paramètres de temps qui doivent être satisfaits pour compter correctement jusqu’à la Pentecôte. Ils sont clairement indiqués dans Lévitique 23:15 et 16:

« Vous compterez également pour vous-même depuis le jour après le Sabbat où vous aurez apporté la Gerbe Agitée, sept Sabbats. Ils doivent être complets. Puis, après le septième Sabbat, vous compterez 50 jours. » (Lévitique 23:15-16, Bible Fenton traduction)

Les trois exigences énoncées dans les Écritures sont:

1. Démarrer le compte à la Gerbe Agitée, « le jour après le grand Sabbat. » (Voir Lév 23:11)

2. Sept Sabbats doivent être complets.

3. Compter cinquante jours.

https://media.worldslastchance.com/images/2015/11/05/20125/wheat.jpgSept Sabbats complets donnent sept semaines complètes, à partir de la Gerbe Agitée.

Le lendemain du septième Sabbat, le décompte de 50 jours commence. Selon le nombre de jours dans le Troisième mois (ou lunaison), ce décompte de 50 jours vous emmène soit au 28e ou au 29e jour du Quatrième mois. Le décompte total depuis la Gerbe Agitée est d’environ 100 jours. La Fête des Semaines tourne autour des premices de la récolte du blé d’été et parce que le blé a besoin de 100 à 120 jours pour mûrir, l’ensemble du processus constitue à peu près quatre mois. (Voir Lévitique 23:17-20)

« La grande caractéristique de la célébration [Fête des Semaines] était la présentation des deux pains fabriqués à partir des prémices de la récolte de blé. » (Pentecôte, Dictionnaire de la Bible Smith)

Yahushua a fait allusion à cette vérité quand Il a fait cette déclaration peu après la Pâque:

« Ne dites-vous pas, ‘Il y a encore quatre mois puis vient la moisson’?  » (Jean 4:35, NKJV traduction)

Les historiens et les spécialistes de la Bible sont tous d’accord, la Fête des Semaines se dresse comme un mémorial du don de la Loi au Mont Sinaï.

« Le jour de la Pentecôte était conservé par les Juifs également comme un festival pour commémorer le don de la Loi sur le Mont Sinaï. » (Les Notes de Barnes sur le Nouveau Testament)

« La fête des Semaines avait lieu en souvenir de l’octroi de la loi …  » (Matthieu Henry Concise)

« La Fête de la Pentecôte, ou des Semaines… quand les prémices (spécialement du blé) étaient présentées; commémorative également du don de la Loi sur le Mont Sinaï. » (Histoire de la Nation Juive)

Si l’on devait simplement compter 50 jours depuis l’offrande de la Gerbe Agitée pendant la Fête des Pains sans Levain, alors la Pentecôte serait célébrée bien avant que les enfants d’Israël aient même atteint le Sinaï. Cependant, en utilisant le calendrier luni-solaire, nous voyons la chronologie exposée dans les Écritures prouvant que le récit Biblique et historique de la Pentecôte est en effet un mémorial du don de la Loi.

Compter sept Sabbats complets nous amènera toujours sur le 8ème jour du Troisième mois.

Exode 19:1 déclare que les enfants d’Israël arrivèrent le même jour du mois qu’ils avaient quitté l’Egypte, le 15e. Ici, nous avons les sept premiers jours de notre décompte jusqu’à 50. Exode 19:10-16 déclare que Yahuwah dit à Moïse de sanctifier le peuple. Trois jours plus tard, Yahuwah descendit sur la montagne de Sinaï. Et ainsi nous avons trois jours de plus ajoutés au compte, nous donnant un total de 10 jours. Dans Exode 24, Yahuwah demande à Moïse de monter sur la Montagne avec les anciens. Moïse, Aaron, Nadab, Abihu, et les anciens sont alors montés sur le Mont Sinaï. Yahuwah appelle ensuite Moïse dans la montagne. Au bout de 40 jours, Moïse descend avec les tables de pierre originales écrites par le doigt de Yahuwah. Ceci ajoutant 40 jours de plus, nous obtenons un total de 50 jours!

https://media.worldslastchance.com/images/2015/11/05/20125/pentecost-count-chart-french-2.png

La probabilité de trouver une explication du calendrier Julien parmi les écrits des premiers « Pères de l’Église » est de même hautement improbable. Tout comme les auteurs bibliques présumaient que les lecteurs avaient connaissance du calendrier luni-solaire, ainsi les Chrétiens paganisés présumaient que leurs lecteurs avaient connaissance du calendrier Julien, puisque c’était le calendrier alors en usage.

OBJECTION : « Si les Juifs à l’époque du Christ avaient gardé le mauvais Sabbat, Il l’aurait rectifié. Puisqu’Il ne l’a pas fait, nous pouvons sans aucun doute supposer qu’ils gardaient le vrai Sabbat. »

RÉPONSE: Il est vrai que le Sauveur aurait corrigé les Israélites s’ils avaient adoré au mauvais jour. Le fait même qu’Il ne l’ait pas fait est la preuve que, à ce moment là, ils adoraient au vrai jour du Sabbat. Une preuve supplémentaire que les Israélites gardaient le vrai Sabbat au temps où le Sauveur était sur la terre se trouve dans le fait que le Samedi n’existait pas dans le calendrier Julien romain d’alors. Le calendrier Julien avait à cette époque une semaine de huit jours. Les Israélites adoraient toujours en se conformant au calendrier de Moïse, non au calendrier de leurs conquérants romains!

OBJECTION : « Le Samedi est le vrai Sabbat. C’est le jour où les Juifs adorent et ils n’ont jamais perdu le Sabbat. »

RÉPONSE: Il est vrai que les Juifs d’aujourd’hui adorent au Samedi. Il est également vrai qu’ils n’ont jamais « perdu » le concept d’un Sabbat du septième jour. Toutefois, de leur propre aveu, ils ont délibérément mis de côté le calendrier Biblique calculé par la Nouvelle Lune.

« La Nouvelle Lune est encore, et le Sabbat était à l’origine, dépendants du cycle lunaire. . . . » (« Jours Saints », Encyclopédie Juive Universelle, p. 410.)

« Les mois de l’année étaient lunaires, et commençaient avec la nouvelle lune. » (Encyclopédie Universelle Juive, « Calendrier », p. 631.)

« Déclarer le nouveau mois par l’observation de la nouvelle lune, et la nouvelle année par l’arrivée du printemps, ne peut être fait que par le Sanhédrin. Au temps de Hillel II [4e siècle apr. J-C], . . . les Romains ont interdit cette pratique. Hillel II a par conséquent été contraint d’instituer son calendrier fixe. . . . » (« Le calendrier juif; Modification du Calendrier, » www.torah.org.)

https://media.worldslastchance.com/images/2015/09/17/19737/rabbi-louis-finklestein.jpgRabbi Louis Finkelstein, un érudit renommé du Séminaire Théologique Juif d’Amérique, a déclaré catégoriquement:

« L’actuel calendrier juif a été fixé au quatrième siècle. » (Louis Finkelstein)

Maïmonide, un érudit juif du Moyen-Age, et la plupart des autres chronologistes juifs conviennent que le calendrier juif moderne est basé sur les « … mouvements moyens du soleil et de la lune, le vrai [calendrier] ayant été mis de côté. » (Maïmonide, Kiddusch Ha-hodesch)

Le fait que les Juifs aujourd’hui adorent au Samedi n’est PAS une preuve que le Samedi est le Sabbat du septième jour des Écritures et ne devrait pas être utilisé comme preuve de quoi que ce soit, sauf d’un changement du calendrier.

OBJECTION : « Dans un calendrier lunaire, vous obtenez parfois huit ou même neuf jours entre les Sabbats. C’est une erreur! Le Sabbat doit venir à chaque septième jour. »

RÉPONSE: Le quatrième commandement déclare que le Sabbat vient après six jours de travail:

https://media.worldslastchance.com/images/2015/09/17/19737/open-bible-2a.jpgTu travailleras six jours et tu feras tout ton ouvrage, mais le septième jour est le Sabbat de Yahuwah ton Elohim. (Voir Exode 20: 9, 10, KJV traduction)

Il n’y a jamais plus de six jours de travail par semaine dans le vrai calendrier. Le cycle hebdomadaire recommence à chaque nouveau mois, mais les Nouvelles Lunes sont des jours d’adoration.

« À l’origine, la Nouvelle Lune était célébrée de la même manière que le Sabbat; peu à peu elle est devenue moins importante tandis que le Sabbat est devenu de plus en plus un jour de religion et d’humanité, de méditation religieuse et d’instruction . . . » (« Jours Saints », Encyclopédie Juive Universelle, p. 410.)

Les Nouvelles Lunes sont souvent assimilées aux Sabbats dans l’Écriture:

Ainsi parle Adonaï Yahuwah; « La porte du parvis intérieur, du côté de l’orient, restera fermée les six jours ouvriers; mais elle sera ouverte le jour du Sabbat, elle sera aussi ouverte le jour de la Nouvelle Lune. (Voir Ezéchiel 46:1, LSG)

Puisque les Nouvelles Lunes sont des jours d’adoration, il n’y a jamais plus de six jours ouvrés avant le prochain jour d’adoration. Dans le calendrier solaire moderne, les Nouvelles Lunes ne sont pas même remarquées, encore moins observées comme un jour d’adoration! Et pourtant, la Nouvelle Lune, le jour d’adoration qui représente le fondement pour le calcul Biblique du temps, sera observée sur la nouvelle terre durant toute l’éternité!

« Et il arrivera que De Nouvelle Lune en Nouvelle Lune, Et de Sabbat en Sabbat, Toute chair viendra se prosterner devant moi, » dit Yahuwah. (Voir Esaïe 66:23, NKJV traduction)

Si nous allons adorer le Créateur aux jours de Nouvelle Lune durant l’éternité, ne devrions-nous pas L’adorer en ces jours, dès maintenant?

OBJECTION : « Le Sabbat Lunaire est si difficile à comprendre! La vérité devrait être si simple que même enfant serait capable de la comprendre. Dieu ne ferait pas un test de loyauté sur quelque chose de si difficile à comprendre. »

RÉPONSE: Ni la nouveauté d’une idée, ni la difficulté à la comprendre ne sont de solides raisons pour la rejeter comme une erreur. Le Sauveur Lui-même a prié:

Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père; je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi. (Voir Matthieu 11:25, 26, LSG)

La vérité est que les enfants ont souvent une compréhension plus facile du calendrier Biblique que les adultes! Même un très jeune enfant peut compter jusqu’à sept. La difficulté vient quand on leur exige de mémoriser des noms païens arbitraires pour les jours et les mois.

Le sujet d’un calendrier différent est en réalité plus difficile à saisir pour les adultes parce qu’ils ont passé tant d’années à vivre sous le calendrier Grégorien. Une autre méthode de mesure du temps semble, au premier abord, très difficile à saisir pour eux.

Cette difficulté, cependant, n’est pas une preuve que le Sabbat lunaire est faux. Elle ne fait que confirmer la vérité de l’Écriture, qui prédit:

« Il proférera des paroles contre le Très-Haut, opprimera les membres du peuple saint, entreprendra de changer le calendrier et la loi. » (Daniel 7:25, BDS)

https://media.worldslastchance.com/images/2015/09/17/19737/man-thinking.jpg

Ce sujet est beaucoup trop important pour en déléguer son étude à quelqu’un d’autre, fût-il prêtre ou pasteur. Chacun a la responsabilité d’étudier pour lui-même les vérités de l’Écriture. Yahuwah a promis d’envoyer « l’Esprit de Vérité » pour diriger tous ceux qui veulent connaître la vérité, dans cette vérité. Veuillez, s’il vous plaît, étudier ce sujet essentiel pour vous-même. Étudiez-le avec un esprit ouvert et un coeur prêt à obéir, si l’Esprit Saint vous convainc que cela est vrai.

Winston Churchill est cité comme ayant dit:

« La plupart des gens, un jour ou l’autre dans leur vie, butent contre la vérité. La plupart saute par dessus, la balaie du revers de la main, et s’en retourne à la hâte à ses affaires comme si rien n’était arrivé. » (Winston Churchill)

La vérité est trop importante pour être balayée d’un geste. Une fois qu’elle est présentée, chacun a l’obligation de déterminer pour lui-même s’il en est ainsi ou non, et, dans l’affirmative, d’obéir à cette vérité.

« Quand un homme dans l’erreur, mais de bonne foi, entend la vérité, soit il s’éloignera de l’erreur ou cessera d’être honnête. » (Richard Humpal)

Décideras-tu d’étudier pour la vérité?

Obéiras-tu à cette vérité quand tu la trouveras?

Ta destinée éternelle peut dépendre du choix que tu fais de prendre la parole de quelqu’un d’autre pour vraie . . . ou d’étudier pour toi-même.

 

AUTRES LECTURES SUR LE SABBAT LUNAIRE

-* >>>> Le Sabbat Lunaire | La Défense – Partie 1

-* >>>> Le Sabbat Lunaire | La Défense – Partie 2

-* >>>> Le Sabbat Lunaire | La Défense – Partie 3

 

newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment