You are here
Géants, dieux et dragons : Ordre hors du chaos,  l’ordre à partir du chaos, la fin depuis le début,  une série de rebelles et de rébellions. Breaking News Non classé Prophéties 

Géants, dieux et dragons : Ordre hors du chaos, l’ordre à partir du chaos, la fin depuis le début, une série de rebelles et de rébellions.

 30,437 total views,  356 views today

L’ordre à partir du chaos : La fin depuis le début, une série de rebelles et de rébellions.

 


_____________________________________________________________________

Pleins Feux Sur l'Heure Juste logo

ATTAQUE FUTURE CONTRE ISRAËL : Les prophéties bibliques non accomplies révèlent une attaque future contre Israël provenant de la terre de Magog. » (image sur pleinsfeux.org) …

_____________________________________________________________________


L’ordre à partir du chaos : La fin depuis le début, une série de rebelles et de rébellions.

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit /© .image skywatchtv.com

***

Par skywatchtv

L’ordre à partir du chaos.

Tout a un début.  Une plante, une personne, une idée.  Même l’univers a eu un début.  Dans Genèse, chapitre 1, on nous dit que Dieu a créé les cieux et la terre. Ensuite, puis seulement deux versets après, nous lisons quelque chose qui peut ne pas avoir de sens lorsque nous le lisons pour la première fois, parce que quelque chose est arrivée à la terre.  Plutôt que d’être décrit comme « bon » et parfait, comme nous le voyons dans les versets ultérieurs concernant la création, notre monde est décrit comme « vide » et « sans forme ».  Maintenant, pourquoi Dieu créerait-il quelque chose qui est fondamentalement inachevé ?

Réponse simple : Il ne l’a pas fait.

Nous croyons que le Seigneur a tout créé en parfait état, mais que quelque chose de catastrophique s’est produit entre les versets 1 et 2 qui a tellement marqué la création originale qu’il a rendu la terre « vide » et « sans forme ».  Nous pensons que « quelque chose » a été une rébellion cataclysmique, dirigée par un être primordial que nous appelons « prisonnier zéro ».  Les érudits ont appelé ce conflit le Chaoskampf : Une guerre ancienne qui a formé le modèle de ce qui va se passer dans notre avenir.  Pour comprendre la fin des temps et le livre de l’Apocalypse, nous devons comprendre le Chaoskampf, car c’est l’histoire d’une longue guerre spirituelle qui se terminera un jour par un nouveau ciel et une nouvelle terre : Un retour à une ancienne gloire immaculée.  La fin depuis le début, le début depuis la fin.

Comme Dieu le promet dans Ésaïe 46:11, « Je l’ai dit, et je le réaliserai ; Je l’ai conçu, et je l’exécuterai. ».  Que veut-il dire par là?  Qu’est-ce que Dieu promet d’accomplir ?  Quelle ancienne prophétie attend l’accomplissement final ?  Cette question nécessite un certain temps pour être déballée, car c’est l’une de ces prophéties fréquemment « manquées » qui, comme avec la lettre volée de Poe, nous regardent en face tout le temps.  Mais, sa forme émerge une fois que nous prenons la Bible dans son ensemble et réalisons que l’Apocalypse ne peut être comprise sans d’abord discerner les implications de la Genèse.

La fin depuis le début.  Une série de rebelles et de rébellions.

Prisonnier zéro.  Le dragon du chaos.  Le Nachash.  Les observateurs.  Les Nephilim. Babel. Satan. L’Antéchrist.

La plupart d’entre vous connaissent la prophétie d’Ézéchiel 38, où nous lisons que Gog dirige une confédération contre Israël.  Son objectif sera Sion, la montagne de l’assemblée de Dieu.  Gog vient du nord, mais le « nord » dans ce cas n’est pas tant une direction géographique que le nord spirituel, conformément à la tradition juive du mal descendant toujours sur Israël du « nord ».  Historiquement, les ennemis les plus redoutables ont toujours attaqué de cette direction, principalement l’Assyrie, Babylone ou les Araméens. (Attaquer depuis l’est signifiait traverser le brutal désert syrien, ce qui était pour le moins insensé.) 

De même, des menaces surnaturelles contre Israël venaient aussi du nord : Basan, l’entrée des enfers cananéens ; Le mont Hermon, le mont de l’assemblée d’El et le site de la rébellion des Surveillants ; Et le mont Zaphon, la maison du palais de Baal, étaient tous situés au nord d’Israël.  C’est le contexte approprié pour voir la guerre de Gog et Magog décrite dans Ézéchiel 38 et 39, parce que l’expression dans Ézéchiel traduite par « extrême nord » (et « côtés du nord » dans Ésaïe 14:13) est yarkete tsaphon.  Les prophètes ont indiqué un lieu, pas une direction.

Gog est le nom personnel d’un Rubénite, mais c’est aussi le nom d’une entité spirituelle, celle qui anime l’Antéchrist, le grand ennemi surnaturel de Dieu et d’Israël à la fin des temps.

Les spéculations liant l’identité de Gog à n’importe quel dirigeant russe sont erronées.  Premièrement, s’il peut y avoir des Russes dans la coalition qui vient à Jérusalem pour la bataille d’Armageddon, la Russie en tant que nation ne fait pas partie de la prophétie d’Ézéchiel.  Avec tout le respect que je dois aux enseignants de la Bible qui ont le point de vue que « La Russie est Magog », identifiant Rosh comme la Russie et Meshech comme Moscou est une étymologie populaire, établissant des liens simplement parce que les mots sonnent de la même manière.  La langue ne fonctionne pas toujours comme ça.  Par exemple, « cher » et « cerf » sonnent de la même façon, mais vous ne prendrez pas votre conjoint pour Bambi.

Plus important encore, les horribles fêtes sacrificielles d’Ézéchiel 39:17–20 et d’Apocalypse 19:17–21 confirment que la guerre de Gog se termine à Armageddon.  C’est le même conflit.  Donc, à moins de créer un scénario plausible qui inclut un Antéchrist russe, nous devons abandonner cette théorie.

Nous pouvons cependant convenir que la Bête émergeant de la mer dans Apocalypse 13:1 est la figure de l’Antéchrist, mais saviez-vous que cela se rapporte au Prisonnier Zéro ?  La mer (Yam en hébreu) est mieux comprise comme une entité.  Yam est un nom propre et représente le Chaos, le rebelle même que Dieu a soumis dans les deux premiers versets de la Bible.

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.  La terre était informe et vide, il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. »  (Genèse 1:1–2)

Le mot hébreu traduit par « profond » est tehom, qui est un apparenté, c’est-à-dire le même mot dans une langue différente, au Têmtum akkadien, qui, à son tour, est une variante de Tiamat, le monstre du chaos sumérien qui a été vaincu par le dieu guerrier, Marduk, pour mettre de l’ordre dans la création.  Des mythes similaires étaient courants dans l’ancien Proche-Orient (ANE) :  Baal contre Yamm, Teshub contre Illuyanka, Zeus contre Typhon.

Mais, la version originale est Yahweh contre Léviathan.

Maintenant, la différence la plus évidente entre le récit biblique et les autres est que le combat entre Dieu et le Chaos, s’il y a eu un combat, est achevée à la fin du deuxième verset de la Bible.  Nous en voyons des références dans les chapitres suivants (par exemple, Psaumes 74:12–17), mais, rien n’indique que Dieu ait eu du mal à mettre le Chaos au pas.  Il a simplement placé Son Esprit sur l’abime et celui-ci a obéi.  « Descends ! Reste là ! »  Aucune arme nécessaire.  Juste Sa Parole.

Ce n’est pas le cas des versions païennes de ce moment épique de l’histoire.  Dans tous les cas, le dieu guerrier avait besoin d’une aide extérieure, d’armes et de multiples batailles pour maîtriser le monstre marin représentant le Chaos. Mais, le Chaos, étant une créature surnaturelle, n’est (pour le moment) que retenu, pas mort.

Maintenant, voici où Typhon entre en jeu.

Selon le poète grec Hésiode, Zeus a jeté le serpentin du chaos-monstre Typhon dans le Tartare pour partager un bloc cellulaire avec les titans infâmes.  Nous pouvons être pratiquement sûrs que les Titans/Surveillants sont actuellement dans le Tartare.  Hésiode et Homère étaient d’accord sur ce point, et Pierre l’a confirmé (voir 2 Pierre 2:4, et notez que le mot grec traduit par « enfer » est tartaroo – Tartarus).

Les Grecs croyaient que la bataille entre Zeus et Typhon avait eu lieu au Mont Kasios, qui était leur nom pour la montagne sacrée de Baal, Zaphon.  Les chercheurs ont remarqué depuis longtemps que le nom de Typhon ressemble tellement à Zaphon qu’ils sont probablement liés étymologiquement.  Cela nous donne un lien clair entre Zaphon, la montagne où l’Antéchrist/Gog rassemblera ses forces, et le dieu du chaos Typhon.  Et, tandis que cette entité est appelée un dragon (avec une centaine de têtes, pas moins !) par Hésiode, Typhon est décrit ailleurs comme « un hybride entre l’homme et la bête », avec de nombreuses ailes, des serpentins de vipères à la place des pattes, et une tête humaine.  Autrement dit, le dieu grec du chaos était une chimère humain-animal, semblable à la façon dont les anciens Mésopotamiens décrivaient les apkallu, qui étaient, oui, vous l’avez deviné, les Surveillants/Titans.

En d’autres termes, les Grecs se sont souvenus qu’une divinité monstrueuse liée à la montagne de l’assemblée de Satan/Baal, Zaphon, avait été enterrée dans le Tartare, l’abîme, représenté dans la Bible par la mer.  Dans l’Apocalypse, la Bête, qui est décrite comme une entité chimérique comme le monstre du chaos Typhon, émerge de la mer (Yam), l’abîme, pour devenir l’Antéchrist (Gog) et mener la guerre contre la sainte montagne de Dieu, Sion.

« Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus…..Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. » (Révélation 12:17 ;13:1)

Les versets ci-dessus suggèrent que c’est le dragon qui se tient sur le rivage lorsque la Bête, l’Antéchrist/Gog, se lève de l’abîme.  Veuillez noter que la montage de l’assemblée de Satan/Baal, Zaphon, appelée aujourd’hui Jebel al-Aqra, se trouve au bord de la Mer Méditerranée.

Tout cela mène à la question à $64.000 : L’Antéchrist pourrait-il être réellement l’esprit du Chaos, également connu sous le nom de Léviathan, Tiamat, Têmtu et le Dragon ?

Oui.

La Bible dit-elle qu’ils étaient réels et qu’ils reviennent!?

Aujourd’hui, bien que le dieu du chaos Typhon n’ait pas été l’un des premiers Titans, on pense qu’il est leur demi-frère et on l’appelle parfois un Titan.  Fait intéressant, au moins l’un des premiers pères de l’église pensait qu’un Titan reviendrait à la fin des jours.  Irénée, un théologien chrétien du deuxième siècle, a offert ces réflexions sur la prophétie de l’Antéchrist de Jean.

« Bien que nous soyons certains du nombre du nom de l’Antéchrist, nous ne devrions cependant pas tirer de conclusions irréfléchies quant au nom lui-même, car ce nombre [666] est susceptible d’être adapté à de nombreux noms… Teitan aussi, (ΤΕΙΤΑΝ, la première syllabe étant écrite avec les deux voyelles grecques ε et ι), parmi tous les noms que l’on trouve parmi nous, est assez digne de crédit… Dans la mesure où ce nom « Titan » a tant à le recommander, il y a un fort degré de probabilité, que parmi les nombreux [noms suggérés], nous en déduisons que peut-être celui qui doit venir sera appelé « Titan ». »

vÀ son crédit, Irénée a refusé de dire absolument que l’Antéchrist s’appellerait Titan.  Il pensa que si le nom précis avait été important, Jean l’aurait révélé au lieu d’un numéro.  Pourtant, c’est intrigant, non ?  Et, considérez ceci : Jésus a démontré sa maîtrise du Chaos aux disciples une nuit sur la mer de Galilée.

« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : Passons à l’autre bord.  Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; Il y avait aussi d’autres barques avec lui.  Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà.  Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin.  Ils le réveillèrent et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ?  S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence !  Tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.  Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ?  Comment n’avez-vous point de foi ?  Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ? » (Marc 4:35–41)

Ceci met cette histoire sous un tout autre jour, n’est-ce pas ?

Maintenant, regardons Apocalypse 9.  Lorsque le cinquième ange sonnant de trompette sonne sa corne, une étoile tombe du ciel sur la terre avec une clé de l’abîme.  Nous pensons que ce moment marque le retour des anciens dieux.

« … et il ouvrit le puits de l’abîme, et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise, et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.  De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre ; Et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la terre.  Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front.  Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; Et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme.  En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; Ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux.  Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat ;  Il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l’or, et leurs visages étaient comme des visages d’hommes.  Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lion.  Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat.  Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c’est dans leurs queues qu’était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois.  Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. »   (Révélation 9:2–11)

Dans les versets précédents, nous voyons les entités que le monde appelait il y a des milliers d’années Titans, Surveillants, Anunnaki et même Apkallu rugir avec colère hors de l’abîme.  C’est là qu’ils se trouvent actuellement, mais ils disposeront bientôt d’un peu de temps pour tourmenter l’humanité : cinq mois. Cent cinquante jours, c’est ce qu’il a fallu à leurs enfants, les Nephilim, pour mourir dans le déluge !

Ainsi, les Surveillants se vengeront de la création la plus prisée de Dieu, l’homme, en échange du châtiment de voir leurs propres enfants, les Nephilim/Rephaïm, détruits par le déluge de Noé.  Certes, la description des choses de la fosse ne correspond pas exactement aux images mésopotamiennes d’Apkallu ou aux sculptures grecques des Titans.  Rappelez-vous, cependant, que ces entités ont été envoyées dans le gouffre sans fond à l’époque du Déluge. Des centaines d’années, et peut-être un millier ou plus, s’étaient écoulées lorsque les Sumériens ont commencé à créer des images d’Apkallu sur des sceaux cylindriques et des tablettes d’argile.  Ces descriptions capturaient cependant les traditions orales transmises d’hybrides surnaturels entre l’homme et l’animal, ce qui est essentiellement ce que Jean décrit pour nous dans l’Apocalypse.

Les Titans, les Surveillants de la Bible, reviennent quand Apollyon ouvre la fosse.  Et, pour les humains qui n’ont pas le sceau protecteur de Dieu sur leur front, ce sera littéralement l’enfer sur terre.


SkyWatchTV à la demande et diffuse selon votre horaire!


 

Source :

Source traduite par :

Article choisi par :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Votre numéro de connexion à cette page est :




ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo



SkyWatchTV à la demande et diffuse selon votre horaire!

v


 

Source :

Article choisi par :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Votre numéro de connexion à cette page est :




ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment