You are here
Approbation des implants injectable : Le Département de la Défense et la Fondation Bill et Melinda Gates Breaking News 

Approbation des implants injectable : Le Département de la Défense et la Fondation Bill et Melinda Gates

 51,451 total views,  1 views today

La FDA approche de l’approbation des implants de biopuces injectables pour la détection de la COVID, reliés aux ordinateurs.

 


_____________________________________________________________________

Pleins Feux Sur l'Heure Juste logo

ATTAQUE FUTURE CONTRE ISRAËL : Les prophéties bibliques non accomplies révèlent une attaque future contre Israël provenant de la terre de Magog. » (image sur pleinsfeux.org) …

_____________________________________________________________________


La FDA approche de l’approbation des implants de biopuces injectables pour la détection de la COVID, reliés aux ordinateurs.

 

 width=

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit /© .image https://pleinsfeux.org/le-president-libanais-ouvert-a-la-paix-avec-israel

***

Par e Weaver

La clé de tout le projet, pour réussir à grande échelle, serait l’accès à tous les systèmes sanguins humains.

Le Département de la Défense et la Fondation Bill et Melinda Gates se sont associés à une société de la Silicon Valley, Profusa, pour mettre en oeuvre une technologie qui pourrait contrôler nos esprits et nos corps.  Ce qui peut ressembler à de la science-fiction se déroule en fait en temps réel.

Une puce permanente constituée d’un matériau avancé appelé hydrogel relie de manière irréversible les humains au « nuage » Internet.  La puce, de la taille d’un grain de riz, fournit des informations à une base de données sur les changements de la chimie corporelle et d’autres données biométriques.  La société affirme que la technologie sera utilisée pour détecter le COVID dans la population générale, avant l’apparition des symptômes.

Le dernier taux de survie global révisé des CDC pour le virus COVID est de 99,8%, contre 99,9% pour la grippe commune.  Néanmoins, près de 150 jours après que les gouvernements ont proclamé que 15 jours de « verrouillage » et de distanciation sociale seraient nécessaires pour « aplatir la courbe » afin que les hôpitaux ne soient pas débordés, les gouverneurs américains exercent toujours des pouvoirs d’urgence sur la base de l’annonce de « nouveaux cas ».

Un site web de l’industrie de la défense, Defence One, rapporte que l’implant de puce pourrait obtenir l’approbation de la FDA d’ici début 2021 :   

« Profusa, dit que le capteur est sur la bonne voie pour essayer d’obtenir l’approbation de la FDA au début de l’année prochaine. »

Le magazine de l’industrie écrit avec effusion :

Pourquoi les pandémies sont-elles si difficiles à arrêter ?  C’est souvent parce que la maladie évolue plus vite que les gens ne peuvent être testés.  Le Département de la Défense aide à financer une nouvelle étude pour déterminer si un biocapteur sous la peau peut aider les traqueurs à suivre le rythme, en détectant les infections pseudo-grippales avant même que leurs symptômes ne commencent à apparaître.  

La puce d’hydrogel, qui est injectée avec une seringue, pourrait être injectée avec n’importe quelle vaccination COVID.  La vaccination obligatoire serait la clé de tout déploiement à grande échelle du projet.

Parallèlement à l’avènement de la nanotechnologie corporelle et des capteurs qui lient le corps humain à une plate-forme d’intelligence artificielle, les possibilités d’utilisation abusive par les gouvernements totalitaires n’ont pas été perdues pour les chiens de garde de la technologie.  Avec des biocapteurs avancés, l’intelligence artificielle peut être capable de lire toutes les humeurs et activités du sujet, sa fréquence cardiaque, sa fréquence respiratoire, sa température corporelle et même son activité sexuelle.

Le critique technologique Adam Keiper écrit dans The New Atlantis :

« La nanotechnologie pourrait théoriquement être utilisée pour fabriquer des systèmes de contrôle de l’esprit, des dispositifs d’écoute invisibles et mobiles, ou des outils de torture incroyablement horribles. »   

DARPA, l’Agence de projets de recherche avancée pour la défense, qui est une branche du Département de la Défense, s’est associée à Profusa, une société de biotechnologie basée à Emoryville, en Californie, pour développer la technologie en 2011.  L’année 2011 est la même année où Occupy Wall Street a vu le jour.

Un communiqué de presse de Profusa du 19 mars 2018 déclare :

« Aujourd’hui, les scientifiques présentent des résultats montrant de minuscules biocapteurs qui ne font qu’un avec le corps… et transmettent des données à un téléphone mobile et au nuage… de minuscules biocapteurs composés d’un hydrogel semblable à un tissu, semblable à une lentille de contact souple, qui sont placés sans douleur sous la peau avec une seule injection. »  

Biooptics World, un magazine spécialisé, décrit les capteurs Profusa comme des « biocapteurs injectables qui ne font qu’un avec les tissus du corps ».  

La subvention de la Fondation Bill et Melinda Gates est décrite comme « des capteurs multi-analytes implantables pour la surveillance continue de la chimie corporelle ».

Le président-directeur général de Profusa est Ben Hwang, Ph.D.

Développement d’une nanotechnologie corporelle pouvant être combinée avec des biopuces.

L’un des principaux investisseurs de Profusa, selon le profil de l’entreprise, est  US Army Research Office.

Parallèlement, la technologie de l’hydrogel dans le corps est en cours de développement, et la technologie des nanoparticules dans le corps est également en cours de développement.

Le Département de la Défense ne tente pas de cacher son désir d’utiliser la nanotechnologie pour développer des « super-soldats » qui n’ont pas besoin de dormir, qui ont une conscience sensorielle accrue et d’autres avantages du « champ de bataille », quels que soient les effets secondaires à long terme sur la santé.  Dans le passé, la santé des soldats a semblé une réflexion après coup à un établissement militaire qui a exposé ses soldats à l’agent Orange et à des vaccinations expérimentales de la Guerre du Golfe contre des agents biologiques.

Une plate-forme de surveillance de masse largement déployée nécessiterait une bande passante considérablement accrue dans les réseaux de téléphonie mobile et WiFi.  Certains disent que c’est l’une des raisons pour lesquelles les gouvernements s’efforcent de remplacer les réseaux actuels par la 5G.

Profusa travaille également sur la recherche avec Imperial College, un autre bienfaiteur des largesses de Gates dans le domaine des vaccinations.  L’Imperial College est l’institution à l’origine de l’étude malheureuse du professeur Neil Ferguson, qui prévoyait plus de 2,2 millions de morts aux États-Unis sans distanciation sociale.  Le professeur Ferguson a été carrément discrédité comme étant faux à tous égards.

Des médecins et des experts en technologie mettent en garde contre un avenir sombre pour l’humanité.

La reconnaissance DARPA/Profusa que la technologie sera approuvée par la FDA a lieu en tant que médecin, le Dr Carrie Madej, met en garde l’humanité contre les plans à venir des élites pour les masses.

Dans une présentation vidéo virale, le Dr Madej dépeint un avenir sombre dans lequel les masses de gens du monde entier sont contrôlées par un système horrible d’intelligence artificielle gérée par le gouvernement qui délivre des récompenses et des punitions grâce aux implants permanents.  La nanotechnologie permet même d’injecter chez l’homme un « kill switch » activé par l’intelligence artificielle, comme des particules contenant du cyanure.

La journaliste indépendante Whitney Webb a longuement écrit sur la menace dans l’article historique, « Le coronavirus donne un coup de pouce dangereux au programme le plus sombre de la DARPA ».

Une illustration d’une mauvaise utilisation de la technologie peut être donnée en rappelant le problème que les usines chinoises d’Apple rencontraient avec les travailleurs qui tentaient de se suicider, en raison d’emplois et de conditions de travail difficiles et intolérablement répétitifs.  Le problème est devenu si grave que certaines usines ont installé des filets à l’extérieur des fenêtres pour attraper les travailleurs.  Avec les biopuces fournissant des lectures aux algorithmes prédictifs d’une tentative de suicide, un travailleur pourrait, par un stimulus négatif, être remis en place.

La clé de tout le projet, pour réussir à grande échelle, serait l’accès à tous les systèmes sanguins humains, ce qui serait forcé par des vaccinations généralisées, obligatoires et sans exclusion pour les adultes.  Le membre du Congrès américain Thomas Massie (R-KY) a déclaré qu’il pensait que les gouvernements agissaient pour continuer à imposer des verrouillages en fonction de nouveaux cas jusqu’à ce qu’un vaccin obligatoire puisse être déployé.

La DARPA est financée par les contribuables et a un passé mouvementé d’expérimentation avec des humains d’une manière qui ne peut être qualifiée que de folle.  Une expérience consistait à injecter du plutonium à des personnes. La même année où la DARPA a enrôlé Profusa pour le développement des biopuces d’hydrogel, Michael Goldblatt, ancien chef du bureau des sciences de la défense de la DARPA, a fièrement déclaré aux journalistes :

« Ma mesure du succès est que le Comité international olympique interdit tout ce que nous faisons ».

 




VIDÉO SUR CE THÈME

ᴴᴰ Covid-19 : premier essai clinique d’un vaccin en Afrique du Sud | 【HD TV5MONDE Info】


Contribution pour soutenir Jérusalem, une pétition mondiale est mise en ligne


 

Source directe :

Source traduite par :

Article choisi par :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Votre numéro de connexion à cette page est :




ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment