You are here
Un chef de groupe islamique appelle les musulmans à se joindre à une réunion entre chrétiens et juifs à Jérusalem Breaking News 

Un chef de groupe islamique appelle les musulmans à se joindre à une réunion entre chrétiens et juifs à Jérusalem

19,809 total views, 1,054 views today

Le Secrétaire général de la  Ligue des Musulmans du monde musulman a pris l’initiative sans précédent et potentiellement controversée d’exhorter les musulmans à former une délégation aux côtés de chrétiens et de chefs religieux juifs à Jérusalem pour favoriser la paix.

 


_____________________________________________________________________

Pleins Feux Sur l'Heure Juste logo

ATTAQUE FUTURE CONTRE ISRAËL : Les prophéties bibliques non accomplies révèlent une attaque future contre Israël provenant de la terre de Magog. » (image sur pleinsfeux.org) …

_____________________________________________________________________


Un chef de groupe islamique appelle les musulmans à se joindre à une réunion entre chrétiens et juifs à Jérusalem

Le Secrétaire général de la  Ligue des Musulmans du monde musulman a pris l’initiative sans précédent et potentiellement controversée d’exhorter les musulmans à former une délégation aux côtés de chrétiens et de chefs religieux juifs à Jérusalem pour favoriser la paix.

 

 width=

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit /© . PHOTO: Fox News/ Muhammad bin Abdul Karim Alissa, 43 ans, ancien ministre saoudien de la Justice et actuel secrétaire général de la Ligue des musulmans

***

Par Hollie McKay 

Le Secrétaire général de la  Ligue des Musulmans du monde musulman a pris l’initiative sans précédent et potentiellement controversée d’exhorter les musulmans à former une délégation aux côtés de chrétiens et de chefs religieux juifs à Jérusalem pour favoriser la paix.

«Nous devrions envoyer un convoi pour la paix qui représente les trois religions abrahamiques. Ils devraient être musulmans, chrétiens et juifs et devraient visiter tous les lieux saints », a déclaré à Fox News Muhammad bin Abdul Karim Alissa. «Ils devraient rencontrer tout le monde et trouver un terrain d’entente, et devraient fournir un terrain fertile pour trouver des solutions pour la paix.

LAlissa a souligné que la délégation devrait être composée de chefs religieux de chacune des trois religions, au lieu de personnalités politiques. «Ils devraient être indépendants de la politique, ils ne devraient avoir aucun programme politique. Ils auront plus d’influence sans agenda politique, car ils sont indépendants », a-t-il déclaré.

La délégation ne devrait pas non plus être considérée comme un effort d’un pays en particulier, a déclaré Alissa. « Cette visite ne vient pas d’Arabie saoudite et ne devrait pas représenter l’Arabie saoudite », a déclaré l’ancien ministre de la Justice saoudien. « Elle provient du monde musulman, du monde chrétien et du monde juif. Cela n’a aucune pertinence pour quelque pays que ce soit.

Alissa a déclaré qu’il considérait la réunion à venir à Jérusalem comme un pas en avant vers ce qui sera un jour une acceptation croisée plus large des différentes religions. Par exemple, alors que le royaume saoudien lui-même ne reconnaît toujours officiellement que l’islam dans ses lois, Alssa a déclaré «sans aucun doute» que le moment viendra où tout le monde pourra se rendre dans n’importe quel pays et pratiquer ouvertement la religion de son choix.

AIissa – un ardent défenseur du dialogue «interconfessionnel» – a rejoint Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial, et d’autres dirigeants religieux au deuxième sommet annuel de la Ligue musulmane mondiale «Le rapprochement culturel entre les États-Unis et le monde musulman» à New York .

«Le rôle principal de cette conférence est d’empêcher les extrémistes de tirer parti des failles intellectuelles qu’ils pourraient utiliser pour promouvoir leurs idéologies extrémistes et obtenir l’opinion d’opinions bien établies. Les extrémistes ne sont pas contents de cette conférence », a déclaré Alissa. «Nous encourageons un dialogue civilisé avec les États-Unis et cela ne fait pas le bonheur des extrémistes. Nous sommes ici pour contrecarrer cet extrémisme. « 

Les positions d’Alissa reflètent un réchauffement silencieux des liens entre la nation arabe sunnite et Israël, qui ont développé un adversaire commun – et actif – dans la région iranienne. Bien que les deux pays n’aient pas de relations diplomatiques officielles, ils ont développé un canal de partage du renseignement. Des informations depuis 2016 ont circulé selon lesquelles le royaume avait commencé à modifier son attitude à l’égard d’Israël et condamnait l’antisémitisme rampant dans d’autres pays arabes.

Alissa a également été l’un des plus importants dirigeants musulmans de la région à reconnaître l’horreur de l’Holocauste et a constamment réprimandé les négateurs de l’Holocauste.

Alissa est considérée comme un allié du prince héritier Mohammed bin Salam, qui a adopté une série de réformes depuis son élection en 2017, héritière du trône saoudien. Bien que controversée – en particulier dans le domaine des droits de l’homme – les réformes du prince font partie « «Vision 2030», qui inclut les femmes maintenant juridiquement capables de conduire, la réouverture des salles de cinéma, dans le but de ramener finalement le pays religieux au régime «islam modéré».

FEMMES SAOUDITES, LIBRE DE CONDUIRE, KICKSTART HARLEY-DAVIDSON BIKE CHAPITRE

COMMENT UN LEADER PALESTINIEN CONTROVERSIF JUSTIFIE-T-IL L’ARGENT D’AIDE AUX FAMILLES DE TERRORISTES

L’alliance silencieuse israélo-saoudienne est en effet le produit « d’une préoccupation commune avec l’ingérence de l’Iran et d’autres forces régionales déstabilisatrices », a déclaré Nimrod Novik, ancien conseiller principal en politique étrangère du président israélien Shimon Peres et membre du Comité exécutif des commandants d’Israël. Sécurité (CIS), un réseau de 280 généraux israéliens à la retraite. « Les deux parties aimeraient combiner renseignement et capacités opérationnelles pour relever ces défis », a déclaré Novik à Fox News. « Cependant, étant donné les sensibilités internes et autres, les Saoudiens continuent d’exhorter Israël à fournir une couverture politique à tout cela en faisant progresser la question palestinienne. »

Novik a souligné que les progrès dans les relations israélo-saoudiennes ont progressé lentement et sont compliqués.

«Il se caractérise par la discrétion, dans la mesure où il n’est pas visible aux yeux hostiles et autres. C’est surtout ad hoc, ce n’est pas sur une base continue; et en grande partie par procuration », a noté Novik. « Cela passe par les bons offices des États-Unis »


VIDÉO SUR CE THÈME

LES INTRIGUES VATICANES ET L’ISLAM | Dernières nouvelles 365 …】


Contribution pour soutenir Jérusalem, une pétition mondiale est mise en ligne


 

Source directe : www.foxnews.com

Article choisi par & traduit par :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Votre numéro de connexion à cette page est :


Rv7 RADIO


ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment