You are here
Les bordels Sexbot interdits par le comté de Texas Breaking News Sciences & Technologies 

Les bordels Sexbot interdits par le comté de Texas

33,299 total views, 403 views today

Un comté du Texas a voté à l’unanimité en faveur d’une interdiction des maisons closes qui comporterait des poupées robotisées conçues pour le plaisir sexuel, ou «sexbots».

 


_____________________________________________________________________

Pleins Feux Sur l'Heure Juste logo

ATTAQUE FUTURE CONTRE ISRAËL : Les prophéties bibliques non accomplies révèlent une attaque future contre Israël provenant de la terre de Magog. » (image sur pleinsfeux.org) …

_____________________________________________________________________


Les bordels Sexbot interdits par le comté de Texas

Un comté du Texas a voté à l’unanimité en faveur d’une interdiction des maisons closes qui comporterait des poupées robotisées conçues pour le plaisir sexuel, ou «sexbots».

 

 width=

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit /© . PHOTO: REUTERS / ALBERT GEA/Un expert en robotique prévient que la poupée sexuelle de sexe pourrait être exploitée. Il devrait donc exister des lois et des directives pour son développement et sa vente.

***

Par Michael Gryboski

Un comté du Texas a voté à l’unanimité en faveur d’une interdiction des maisons closes qui comporterait des poupées robotisées conçues pour le plaisir sexuel, ou «sexbots».

La commission des commissaires du comté de Harris, le comté qui comprend Houston, a voté mardi contre la création d’un bordel pour sexbot, bien qu’ils autorisent toujours les achats privés de tels dispositifs.

Le procureur du comté de Harris, Vince Ryan, a expliqué dans une interview avec les médias locaux que l’interdiction était censée aider à lutter contre une industrie connue pour ses pratiques d’exploitation.

« Ces entreprises peuvent être des refuges pour le trafic d’êtres humains et d’autres crimes graves », a déclaré Ryan, cité par ABC 13. « Les révisions permettront aux forces de l’ordre de mieux protéger notre communauté. »

En plus d’interdire les maisons de prostitution, les nouveaux règlements obligent également les entreprises de divertissement pour adultes du comté à publier des informations sur la traite des êtres humains. Ne pas le faire peut entraîner une amende de 4 000 $ et une peine d’un an de prison,

selon le média local KHOU. KinkySdolls, une société basée à Toronto, en Ontario, a récemment tenté d’ouvrir ce qui est présumé être le premier bordel pour prostituées aux États-Unis à Houston.

Beaucoup, y compris le maire de Houston, Sylvester Turner, ont dénoncé l’entreprise et ont cherché des moyens de l’empêcher d’ouvrir une boutique dans la quatrième plus grande ville du pays.

« Ce n’est pas le genre d’entreprise que j’aimerais voir à Houston et ce n’est certainement pas le genre d’entreprise que la ville cherche à attirer », a déclaré le maire dans un courrier électronique au centre commercial proposé.

« … la ville examine actuellement les ordonnances en vigueur susceptibles de restreindre ou de réglementer ces entreprises et envisage de mettre à niveau nos ordonnances pour couvrir ce type d’entreprises. »

Plus tôt ce mois-ci, le conseil municipal de Houston a modifié une ordonnance municipale  interdisant l’ouverture de la maison close sexbot. Le conseiller municipal Michael Kubosh a déclaré que « la dernière chose dont nous avons besoin dans la ville de Houston est une maison close robotisée ».

Plus tôt cette année, le British Medical Journal a publié un éditorial mettant en garde que les rapports sexuels entre un homme et son robot pourraient être nocifs pour l’individu et la société.

Ecrit par Susan Bewley, professeure en santé des femmes au Kings College de Londres et Chantal Cox-George de la fondation du NHS des hôpitaux de l’Université St. George, l’éditorial a averti qu’il existait un « manque de preuves » pour sauvegarder les affirmations selon lesquelles les prostituées peuvent réduire toute comportement criminel ou malsain.

« Cela pourrait rassurer faussement les cliniciens de ne pas se préoccuper de changer leur pratique clinique actuelle », ont écrit les experts médicaux.

« Cependant, l’absence de preuve n’exempte pas la profession médicale de discuter et de débattre des problèmes, car il y aura inévitablement des conséquences sur le bien-être physique, mental et social. »

Les experts ont ensuite appelé à davantage de recherches sur les sujets, mais ont souligné que les professionnels de la santé et le grand public devraient faire preuve de prudence en ce qui concerne les affirmations concernant les avantages de l’utilisation de sexbot.

« Actuellement, le » principe de précaution « devrait rejeter l’utilisation clinique des sexbots jusqu’à ce que leurs bénéfices escomptés, à savoir » la limitation des préjudices « et la » thérapie « , aient été testés de manière empirique », ont ajouté les médecins.

 


VIDÉO SUR CE THÈME

Robots sexuels Maison Close Poupée sexuelle Harmony Intelligence Artificielle Reportage Documentaire | AK1 …】


Contribution pour soutenir Jérusalem, une pétition mondiale est mise en ligne


 

Source directe : www.christianpost.com

Article choisi par & traduit par :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Votre numéro de connexion à cette page est :


Rv7 RADIO


ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment