You are here
Le Vatican et les Protestants : (Plus de 250) dirigeants  protestants  signent une nouvelle confession catholique Breaking News 

Le Vatican et les Protestants : (Plus de 250) dirigeants protestants signent une nouvelle confession catholique

4,473 total views, 2 views today

La Confession catholique réformatrice est un document qui expose les principaux engagements théologiques d’une vaste gamme de chrétiens protestants, y compris les évangéliques, depuis la Réforme. Le but d’une telle déclaration est de démontrer l’union remarquable qui existe partout dans le monde parmi les protestants sur les éléments fondamentaux du christianisme, a déclaré Jerry Walls, auteur et professeur de philosophie à l’Université baptiste de Houston.

 


_____________________________________________________________________

Israël – Jérusalem Application : « Le 2e Temple de Jérusalem en réalité virtuelle via une application » (image sur L’Oservateur chretien.news) …

_____________________________________________________________________


Le Vatican et les Protestants : Les dirigeants (Plus de 250) protestants signent une nouvelle confession catholique

La Confession catholique réformatrice est un document qui expose les principaux engagements théologiques d’une vaste gamme de chrétiens protestants, y compris les évangéliques, depuis la Réforme. Le but d’une telle déclaration est de démontrer l’union remarquable qui existe partout dans le monde parmi les protestants sur les éléments fondamentaux du christianisme, a déclaré Jerry Walls, auteur et professeur de philosophie à l’Université baptiste de Houston.

 

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit / Photo Théologien allemand et réformateur religieux Martin Luther)

***

Plus de 250 dirigeants protestants signent «Réformer la confession catholique» sur les principes de la foi chrétienne

Par Rod Anderson / Brandon Showalter, 

Plus de 250 éminents érudits, pasteurs et dirigeants d’églises du monde entier ont publié mardi une déclaration théologique affirmant l’essentiel de la Réforme. Et ses auteurs protestants soutiennent que, dans cette année du 500e anniversaire, le document est une déclaration « catholique » dans son meilleur sens.

La Confession catholique réformatrice  est un document qui expose les principaux engagements théologiques d’une vaste gamme de chrétiens protestants, y compris les évangéliques, depuis la Réforme. Le but d’une telle déclaration est de démontrer l’union remarquable qui existe partout dans le monde parmi les protestants sur les éléments fondamentaux du christianisme, a déclaré Jerry Walls, auteur et professeur de philosophie à l’Université baptiste de Houston.

Malgré la façon dont certains catholiques romains attaquent les divisions au sein du protestantisme en tant que cas contre lui, y compris les plaisanteries sur le fait qu’il y a 33 000 dénominations différentes – comme si l’héritage complet de la Réforme était une faille religieuse sans fin – la confession met en lumière l’accord étendu sur le fond de la la foi chrétienne historique, Walls a déclaré The Christian Post.

Les signataires de la déclaration comprennent une liste importante de poids lourds bibliques qui proviennent d’une variété de traditions. Plus de 110 institutions chrétiennes, dont plus de 30 internationales, sont représentées.

(PHOTO: COURTOISIE DE JERRY WALLS)

Jerry Walls, auteur et professeur de philosophie à la Houston Baptist University.

« Je viens d’avoir l’idée que l’une des meilleures façons dont nous pouvions commémorer la Réforme, et rappeler aux gens ce qui était vraiment derrière et ce qui motivait les Réformistes à trouver une confession de foi qui représentait l’unité substantielle parmi les héritiers de la Réforme « , a déclaré Walls.

Il a écrit sommairement à plusieurs érudits et théologiens bibliques au sujet de l’idée, tous ceux qui ont répondu favorablement, y compris Kevin Vanhoozer, professeur de théologie systématique à Trinity Evangélique Divinity School à Deerfield, Illinois, et auteur de l’Autorité Biblique Après Babel: Récupération des Solas en l’Esprit de Mère Christianisme Protestant.

Comme Walls, qui est Wesleyan, et Vanhoozer, qui est réformé, ont commencé à travailler ensemble et ont continué à toucher encore plus de personnes à travers le spectre confessionnel pour les rejoindre, l’élan pour le projet n’a augmenté et une excitation palpable a été lancée.

« Ce que j’ai vraiment commencé à sentir, c’est que cette chose pourrait vraiment être significative », a déclaré M. Walls. « C’était vraiment beau de voir les pentecôtistes et les luthériens travailler ensemble pour trouver une langue commune ».

La Confession catholique réformatrice contient 12 articles qui décrivent leurs croyances dans des principes chrétiens fondamentaux tels que «Le Dieu triunel», «L’œuvre primitive du Christ», «L’Évangile» et «L’Église», notamment en ce qui concerne les réformistes accompli.

Les croyances sont suivies de 25 « pourquoi nous disons ce que nous disons » des explications qui captent les principales pierres angulaires et les dimensions de la foi chrétienne. Aucun groupe de participants n’a obtenu toutes les choses qu’ils voulaient exprimées dans le document, qui ont fait l’objet de multiples projets et de longues révisions, mais ils sont néanmoins arrivés à une déclaration convenue d’un commun accord.

« La question n’était pas » Est-ce que cette déclaration dit tout ce que vous voulez dire, mais « Pouvez-vous être d’accord avec nous jusqu’à maintenant? », A déclaré Walls.

Quant à la raison pour laquelle ils ont décidé de l’appeler une confession «catholique», Walls a déclaré qu’il avait l’impression qu’il était important de réclamer le mot «catholique».

« L’Église de Rome s’appelle tout simplement » l’Église catholique « . Ce n’est pas l’  église catholique », at-il souligné. « C’est une partie de la sainte église catholique ».

« Nous voulons préciser que le« catholique »est une réalité beaucoup plus expansive que l’église de Rome. Et nous voulons que les protestants comprennent que lorsqu’ils sont fidèles à leur propre héritage et à leurs propres racines, ils sont aussi« catholiques ». « 

La genèse de la déclaration a commencé plus tôt cette année, alors que Walls faisait des recherches pour son prochain livre,

Roman but Not Catholic: ce qui reste sur cinq ans après la réformation , qu’il a écrit avec Kenneth Collins. L’une des choses que les deux auteurs soulignent est que le protestantisme est une meilleure représentation du vrai catholicisme que le catholicisme romain.

 

(PHOTO: COURTOISIE DE KEVIN VANHOOZER) Kevin J. Vanhoozer, professeur de théologie systématique à Trinity Evangelical Divinity School à Deerfield, Illinois.

Le 31 octobre, les évangéliques protestants du monde marquera le 500e anniversaire du début de la Réforme, lorsque Martin Luther a cloué 95 thèses à la porte de Castle Church à Wittenberg, contestant les pratiques corrompues de l’Église catholique romaine, notamment vente d’indulgences papales.

« Beaucoup de gens ont posé la question » Est-ce que la Réforme est terminée? Est-ce une erreur?  » a déclaré Kevin Vanhoozer, qui a pris en charge la rédaction de la déclaration initiale, dans un entretien avec CP.

« Je dirais qu’il y a un gain permanent que nous ne devrions pas perdre ».

La Réforme n’était pas «une boîte de Pandore qui a déclenché une anarchie et un schisme interprétatifs sur le monde», at-il souligné.

« En fait, les protestants ont toujours convenu de l’essentiel. Ce qui s’est passé, c’est l’endroit où nous ne sommes pas d’accord avec certaines choses, et comme c’est le cas pour chaque famille, lorsque vous êtes en désaccord et vous avez tellement de choses en commun, c’est parce que vous avez tellement commun que les désaccords semblent beaucoup plus importants. « 

L’article 2 de la confession porte sur «l’Écriture sainte» et la ligne protestante est célèbre pour: «sola scriptura». C’est la phrase qui sous-tend la blague catholique au sujet des protestants ayant des dizaines de milliers de groupes confessionnels en raison de la variété des façons dont la Bible peut être interprétée sans une autorité magistrale comme l’Église catholique romaine.

«L’Écriture est la Parole inspirée et éclairante de Dieu dans les paroles de ses serviteurs (Psaumes 119: 105), les prophètes et les apôtres, une auto-communication gracieuse de la lumière et de la vie de Dieu, un moyen de grâce pour grandir dans la connaissance et la sainteté. La Bible doit être crue dans tout ce qu’elle enseigne, obéit dans tout ce qu’elle commande, fait confiance à tout ce qu’elle promet et vénéré dans tout ce qu’elle révèle », lit l’article.

En tant que locuteurs d’anglais, « sola scriptura » est fréquemment mal comprise, Vanhoozer a déclaré à CP, notant que la phrase est fréquemment interprétée comme « l’Écriture seule » comme si c’était en quelque sorte « en dehors de l’Église, à part la tradition et à part le Saint-Esprit.  » Mais « sola scriptura » ne veut pas dire qu’elle soit prise dans son contexte théorique et théorique, at-il dit.

« Les réformistes voulaient lire l’Écriture avec la communion des saints », a déclaré Vanhoozer, soulignant combien il était important pour Luther et John Calvin de dire qu’ils étaient conformes à l’orthodoxie chrétienne.

« Et en partie la raison pour laquelle ils voulaient dire que c’est parce que l’Écriture elle-même nous conduit à croire que l’Esprit conduira l’Église dans toute la vérité, que l’Esprit n’abandonnera pas l’Eglise aux aléas de la lecture individuelle ».

La phrase «L’Écriture seule», a-t-il dit, ne veut pas dire que c’est la voix singulière que les gens devraient consulter, mais que la Parole de Dieu a une autorité suprême.

Pourtant, les désaccords entre les protestants, même les pointues, ne doivent pas être ignorés, at-il ajouté.

« Nous n’aimons pas les incertitudes en tant qu’êtres humains, mais dans une certaine mesure, je pense que Dieu est patient avec nous en tant qu’Église », a expliqué M. Vanhoozer. « Et je pense que certains de ces désaccords, Dieu les utilise pour travailler sur nous, pour nous former dans la sorte de nation sainte qu’il veut que nous devenions ».

(PHOTO: THE CHRISTIAN POST)

Le Dr Timothy George, doyen et professeur de Divinité à l’Université de Samford, décrit la coalition des évangéliques, des catholiques et des chrétiens orthodoxes, derrière la Déclaration de Manhattan: Un appel de conscience chrétienne, 20 novembre 2009 .

Timothy George, le doyen de Beeson Divinity School à Birmingham, Alabama, qui a co-présidé le comité de direction de la Confession, a déclaré qu’un facteur motivant important des participants à la Confession était d’appeler l’Église au renouveau spirituel.

« C’est un appel pour que l’Église soit l’Église dans un monde qui pousse beaucoup contre les choses de Dieu de tant de façons différentes, et que Dieu garde ses sentiments au milieu des tempêtes qui nous concernent » George a déclaré à CP.

La section finale de la Confession déclare la volonté des auteurs d’honorer les distinctions entre la variété des traditions protestantes et de viser une unité encore plus grande dans le corps.

«Je ne pense pas que nous pouvons être des chrétiens fidèles dans la tradition de la Réforme, à moins que nous prenions au sérieux les paroles de Jésus et sa prière [dans Jean 17] que ses disciples seraient un afin que le monde croie», a déclaré George.

(PHOTO: GRACIEUSETÉ DU SÉMINAIRE THÉOLOGIQUE D’ASBURY)

Timothy Tennent, président du séminaire théologique Asbury.

Mais, malheureusement, de nombreux chrétiens ne se sont pas parlé charitablement – en particulier à l’époque de l’Internet – à propos de leurs différences, et ont plutôt utilisé la langue des entreprises, des entreprises et de la politique, plutôt que la langue de la foi, il a déploré.

Ce que la confession cherche à faire, c’est de récupérer la «linguistique biblique», la vérité les uns envers les autres dans l’amour, et ainsi, en quelque sorte, c’est un appel à la repentance », a déclaré George.

« C’est un appel à reconnaître qu’il y a une brisure de nous et de nous, que nous devons prier pour que Dieu, l’Esprit Saint, guérisse et répare au milieu de nous. Mais nous ne pensons pas que nous nous détendons dans nos divisions et en acceptant le statu quo divinement ordonné est la voie à suivre. « 

À une époque où des enquêtes réputées montrent constamment que de nombreux jeunes aux États-Unis, en particulier des millénaires, abandonnent l’église et abandonnent leur foi , CP a demandé à Timothy Tennent, président du Séminaire d’Asbury à Wilmore, au Kentucky, comment les chrétiens peuvent mettre en pratique ce que cela les traits du document, compte tenu du défi de savoir combien la vie moderne est vécue à travers les écrans numériques et comment la société américaine est amèrement divisée.

« Il est vrai que nous vivons à une époque de fragmentation croissante et de fragilité d’institutions qui, une fois, se tenaient comme des piliers de stabilité dans notre société », a déclaré Tennent dans un courrier électronique au CP. Tennent a coprésidé le comité directeur de Confession avec George.

Il a toutefois soutenu que, à mesure que la génération du millénaire mûrit, ils sont de plus en plus conscients des limites de la communication électronique et de la montée en puissance des médias sociaux qui ont généré un sentiment de solitude chez les jeunes, en particulier parmi ceux qui sont constamment «branchés».

« Par conséquent, nous sommes en train de voir un désir d’interaction face à face. Apparemment, beaucoup plus de communication se passe lorsque deux yeux se rencontrent que ce que nous avons jamais réalisé. Nous utilisons des médias numériques pour relier les personnes, mais trouver des moyens pour les rencontrer face à face. De la même façon, bien que la confession soit trouvée «numériquement» en ligne, nous espérons et l’encourageons à être utilisé dans divers forums pour la discussion face à face de la doctrine et de la catholicité », a déclaré Tennent.

La déclaration a déjà été traduite en français, coréen, portugais et espagnol. Des versions supplémentaires dans d’autres langues sont disponibles.

 

 

Source directe : christianpost.com,

Article choisi & traduit par :

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment