You are here
Bientôt les églises ne prendront plus d’argent liquide, désormais la quête passe au paiement sans contact ! Breaking News 

Bientôt les églises ne prendront plus d’argent liquide, désormais la quête passe au paiement sans contact !

22,131 total views, 4 views today

Dès dimanche, les paroissiens de l’église Saint-François de Molitor à Paris (XVIe) pourront s’acquitter de leur offrande avec leur carte bancaire.

 


_____________________________________________________________________

Pleins Feux Sur l'Heure Juste logo

ATTAQUE FUTURE CONTRE ISRAËL : Les prophéties bibliques non accomplies révèlent une attaque future contre Israël provenant de la terre de Magog. » (image sur pleinsfeux.org) …

_____________________________________________________________________


Bientôt les églises ne prendront plus d’argent liquide, désormais la quête passe au paiement sans contact !

Dès dimanche, les paroissiens de l’église Saint-François de Molitor à Paris (XVIe) pourront s’acquitter de leur offrande avec leur carte bancaire.

 

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit / « Sur l’écran tactile de ce panier connecté, les pratiquants sont invités à choisir le montant de leur don puis à glisser leur carte bancaire sur le lecteur intégré. LP. »)

***

Le paiement sans contact

Par Vincent Mongaillard

Dès dimanche, les paroissiens de l’église Saint-François de Molitor à Paris (XVIe) pourront s’acquitter de leur offrande avec leur carte bancaire.

Au moment de la quête, dimanche, à l’église Saint-François de Molitor à Paris (XVIe), un nouveau bruit va concurrencer le tintement des pièces et le froissement des billets : le bip sonore qui valide tout paiement sans contact.

Des fidèles participant à la messe pourront en effet, juste avant la célébration de l’eucharistie, s’acquitter de leur offrande avec leur carte bancaire. Une première en France que nous dévoilons et qui sera présentée ce jeudi par le diocèse de Paris. Cinq paniers en osier connectés, équipés d’un smartphone relié à une mini-borne de paiement, circuleront dans les rangs, en plus des corbeilles traditionnelles qui accueillent l’argent sonnant et trébuchant. Sur l’écran tactile, les pratiquants sont invités, avec leur index, à choisir le montant de leur don (2, 3, 5 ou 10€) puis à glisser dans la foulée leur sésame à puce sur le lecteur intégré.

«Anonymat» de la transaction

Une alternative pratique quand on n’a pas de sous en poche. « Les paniers seront ensuite rapportés à la sacristie et les informations contenues dans le lecteur envoyées à un serveur qui traitera les données bancaires afin que chaque compte soit débité à J+1 maximum », décrypte Christophe Rousselot, directeur du développement des ressources financières au diocèse de Paris. C’est ce dernier qui a imaginé le prototype avec Actoll, une PME de l’Isère. « Jamais la paroisse et les prêtres n’auront connaissance du nom des gens qui ont donné », assure-t-il, promettant un « anonymat » de la transaction.

LIRE AUSSI >Une borne en test à Lisieux

Depuis 2016, il existe déjà une quête dématérialisée ici ou là en France mais elle s’effectue depuis son propre portable à travers l’application à télécharger «La Quête» dans laquelle on entre ses données bancaires. Cette fois, le geste de partage s’effectue directement avec la carte. Le design du «panier» a été conservé pour « rassurer » l’assemblée qui garde ainsi ses « repères». « Le vrai défi, c’est que ça aille le plus vite possible », estime l’expert. Dans notre pays, deux-tiers des porteurs de carte bancaire ont la possibilité de passer en caisse sans taper de code.

 

-

 

«Nos paroissiens sont réceptifs à la nouveauté»

Le père Didier Duverne, 58 ans, se fait un plaisir de jouer les pionniers. « Cela m’amuse, c’est ludique. Nos paroissiens sont réceptifs à la nouveauté », observe le curé de Saint-François de Molitor, édifice à l’architecture moderne et aux fidèles plutôt aisés. Selon lui, « l’intérêt n’est pas économique ». L’expérimentation n’est pas faite pour augmenter le montant des quêtes mais pour anticiper l’avenir, quand les gens n’auront plus de monnaie, y compris pour leur baguette chez le boulanger », projette-t-il.

Même son de cloche au diocèse de Paris qui entend « éveiller » les ouailles à « de nouveaux réflexes ». « L’Eglise n’a aucune raison de ne pas monter dans le train de la modernité », résume Christophe Rousselot. Si le test est concluant, d’autres clochers de la capitale pourraient se convertir à cette petite révolution technologique.

A Paris, le fruit de la quête, qui stagne ces dernières années avec un don moyen à la messe dominicale de 3€, revient à chaque paroisse. Cela permet de payer les dépenses courantes comme l’électricité ou le chauffage.


Contribution pour soutenir Jérusalem, une pétition mondiale est mise en ligne


 

Source directe : www.leparisien.fr,

Article choisi  par :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Et encore merci pour votre visite – Votre numéro de connexion est :


ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment