You are here
Afrique : Des militants de Boko Haram exécutent deux travailleurs humanitaires chrétiens et publient une vidéo Breaking News 

Afrique : Des militants de Boko Haram exécutent deux travailleurs humanitaires chrétiens et publient une vidéo

118,640 total views, 530 views today

Afrique : Des militants de Boko Haram exécutent deux travailleurs humanitaires chrétiens et publient une vidéo

 


_____________________________________________________________________

Pleins Feux Sur l'Heure Juste logo

ATTAQUE FUTURE CONTRE ISRAËL : Les prophéties bibliques non accomplies révèlent une attaque future contre Israël provenant de la terre de Magog. » (image sur pleinsfeux.org) …

_____________________________________________________________________


Afrique : Des militants de Boko Haram exécutent deux travailleurs humanitaires chrétiens et publient une vidéo

 

 width=

Illustration d’image / (PHOTO: Crédit /© . Des soldats nigérians brandissent un drapeau de Boko Haram qu’ils ont saisi dans la ville de Damasak, reprise au Nigeria, le 18 mars 2015. | (Photo: Emmanuel Braun / Reuters)

***

Par Leah MarieAnn Klett    

Le groupe extrémiste islamique Boko Haram a publié une vidéo dans laquelle ses militants ont exécuté deux travailleurs humanitaires chrétiens au Nigéria et se sont engagés à tuer tous les croyants qu’ils captureront à l’avenir.

Selon Morning Star News , le groupe terroriste a publié la vidéo la semaine dernière sur le site de son agence officielle Amaq. Dans la vidéo, Lawrence Duna Dacighir et Godfrey Ali Shikagham, tous deux membres de l’Église du Christ au Nigéria (COCIN) dans l’État de Plateau, sont montrés à genoux alors que trois hommes armés et masqués se tiennent derrière eux.

Les deux jeunes hommes, qui s’étaient rendus à Maiduguri pour aider à la construction d’abris pour les personnes déplacées par la violence extrémiste islamique, sont alors touchés par balle. Parlant en langue haoussa, un des États terroristes que le groupe a juré de tuer tous les chrétiens capturés pour se venger des musulmans tués au cours de conflits religieux dans le passé au Nigéria.

Le pasteur Pofi, un cousin des deux chrétiens exécutés, a raconté à Morning Star News que les deux hommes avaient été capturés par Boko Haram, maintenant appelé l’Etat islamique de la province de l’Afrique de l’Ouest (ISWAP), alors qu’ils effectuaient leur travail dans des camps de personnes déplacées.

« Lawrence et Godfrey ont quitté Abuja pour Maiduguri à la recherche d’opportunités d’utiliser leurs compétences pour le bien de l’humanité et payer de leur vie », a déclaré Pofi. «Nous ne ferons jamais enterrer leurs cadavres. La communauté devra se débrouiller avec un mémorial improvisé sur ces jeunes vies abrégées de manière si horrible. »

Le pasteur Pofi a affirmé que si le gouvernement fédéral avait créé des opportunités économiques pour ceux qui étaient tentés de rejoindre des groupes extrémistes et avait rétabli la sécurité dans le pays, les deux hommes chrétiens ne seraient pas morts.

« Nous devons nous demander si c’est le genre de pays que nous voulons où des jeunes hommes qui gagnent honnêtement leur vie sont tués brutalement, tandis que ceux qui enlèvent et tuent d’autres personnes sont invités à dialoguer avec le gouvernement et à être bien payés », a-t-il déclaré.

Dans une lettre au secrétaire général des Nations Unies, Emmanuel Ogebe du groupe de droit américain et nigérian, un cabinet de conseil juridique mettant l’accent sur les droits de l’homme, a déclaré que la récente vague d’assassinats équivaut à un « nettoyage ethnique ».

«D’autres exécutions de travailleurs humanitaires pourraient encore se produire», a écrit Ogebe à l’ONU

Le Nigéria se classe au 12ème rang mondial des pays persécutés par les chrétiens.Boko Haram est l’un des groupes terroristes les plus violents au monde et a fait des ravages dans la région du nord-est du Nigeria et du lac Tchad. Au cours de la dernière décennie, le groupe a tué environ 35 000 civils et en a déplacé des milliers d’autres.

En juillet, le groupe dissident Boko Haram ISWAP – un groupe qui entretient des liens avec des terroristes de l’État islamique – a  enlevé six travailleurs humanitaires chrétiens du groupe humanitaire Action contre la faim. Le groupe a ensuite diffusé une vidéo dans laquelle les travailleurs humanitaires capturés ont demandé au gouvernement nigérian de l’aider.

La semaine dernière, des militants ont publié une vidéo de ceux-ci décapitant l’un des hommes enlevés et accusant le gouvernement nigérian de les avoir trompés après des mois de négociations. Ils ont également dit que si rien n’était fait, ils exécuteraient également les cinq autres captifs.

Action contre la faim a confirmé cette nouvelle sur sa page Twitter officielle: «Action contre la faim condamne avec la plus grande fermeté cet assassinat et demande instamment la libération des otages, leur rappelant qu’ils étaient présents dans le nord-est du pays uniquement pour aider les plus vulnérables », a déclaré le groupe.

«Action contre la faim est extrêmement préoccupé et pleinement mobilisé pour que les otages restants puissent être réunis rapidement et en toute sécurité avec leurs familles.»

La nouvelle de l’exécution arrive quelques jours à peine après la fin de l’action contre la faim au Nigéria, après que des responsables de l’armée l’aient accusée « d’avoir aidé et encouragé » des terroristes dans la région du nord-est du pays déchirée par la guerre, a rapporté la BBC.

Cependant, le groupe a démenti ces accusations, affirmant qu’il «fournit une aide humanitaire neutre, impartiale et indépendante à des millions de personnes dans les États de Borno et de Yobe en fournissant des services de base aux personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants».

« Cette décision, rendue sans préavis, a mis en péril l’assistance essentielle fournie par Action contre la Faim à des millions de personnes dans les États de Borno et de Yobe », a déclaré le groupe sur son site internet.

Plus tôt ce mois-ci, deux membres du personnel d’Action contre la faim ont été tués dans une embuscade dans un camp de réfugiés dans la région de Gambella en Éthiopie.

 


VIDÉO SUR CE THÈME

Nigeria : l’armée interdit une autre ONG humanitaire | africanews (en français) …】


Contribution pour soutenir Jérusalem, une pétition mondiale est mise en ligne


 

Source directe : www.wnd.com

Article choisi  & traduit par  :

 


Merci d’avoir lu l’article ! Votre numéro de connexion à cette page est :



Rv7 RADIO


ONU : « Statut de Jérusalem – l’ONU condamne la décision américaine » (image vidéo sur i24 News) …

 

 


_____________________________________________________________________

________________

 

L’information exclusive depuis notre site officiel de (RV7) RADIO VOLUME 7, la ré-information, l’actualité Chrétienne, Messianique autrement, les Faits divers et diverses autres actus du monde entier via newsletter, flux automatique 24/7. Flux RSS Live et les twittes Flux RSS > o))

 

 

A L’AFFICHE

Cliquez sur l’image pour avoir accès au site web

________________


newsinfo


Le partage c'est la vie !.

Related posts

Leave a Comment